192 citiri

Justice et droits de l’homme. Mélanges en hommage à Christine Chanet | Iulia Motoc, Emmanuel Decaux, Patrice Gilibert (ed.)

À propos de l’auteur: “Christine CHANET a mené une exceptionnelle carrière juridique sur plusieurs fronts. Sortie major de l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) en 1970 et nommée magistrat à la chancellerie, elle a été détachée dans plusieurs cabinets ministériels, notamment ceux de Françoise GIROUD (condition féminine, culture), ainsi qu’à la direction des affaires juridiques du ministère des affaires étrangères, comme sous-directeur des droits de l’homme.
Elle est devenue avocat général à la Cour d’appel de Paris en 1992 avant d’être nommée conseiller à la Cour de cassation en 1996 où elle a terminé sa carrière comme doyen à la chambre criminelle. Elle a également présidé, au sein de la haute juridiction, la Commission de réexamen des affaires ayant fait l’objet d’un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, à la suite de la réforme de 2000. Elle est aujourd’hui inscrite comme avocate au barreau de Paris.
Dans le cadre international, Christine CHANET a été élue membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies en 1987. Elle y a siégé pendant 28 ans, marquant les travaux de sa forte influence et présidant le Comité des droits de l’homme, à deux reprises. Parallèlement elle a effectué un mandat comme membre du Comité contre la torture, au moment de la mise en place de cet organe. Elle a également été rapporteur spécial de la Commission des droits de l’homme sur Cuba et a présidé la commission indépendante d’enquête sur les territoires occupés créée par le Conseil des droits de l’homme en 2012. Elle est membre du groupe international sur l’intégrité judiciaire.
Ses collègues et ses amis souhaitent rendre hommage à cette juriste dotée d’une belle intelligence et d’une forte personnalité, engagée, rigoureuse et brillante, en abordant des thématiques proches de ses préoccupations avec comme fil conducteur les travaux du Comité des droits de l’homme, pendant toutes ces années particulièrement riches.”