Les confluences des droits, regards franco-roumains | Brigitte Vincent (coord.)

9782802750055Description: ”Quels sont les points de rencontre, de convergence, des droits français et roumains face aux nouvelles questions auxquelles nos sociétés sont confrontées? Les évolutions juridiques récentes créent-elles de nouvelles confluences entre des droits pourvus de racines juridiques communes du fait des liens historiques entre les deux pays et de la forte tradition francophone de la Roumanie?

Cet ouvrage collectif, issu d’un colloque organisé par le Centre d’études et de recherches sur les constitutions, les libertés et l’État de l’Université de Bordeaux, aborde les confluences des droits sous leur jour le plus actuel dans une optique pluridisciplinaire et avec la particularité d’offrir sur chaque thème le double éclairage d’un auteur roumain et d’un auteur français.

Il réunit les contributions de neuf duos franco-roumains autour de problématiques d’actualité qui relancent l’analyse comparative dans les différentes sphères du droit. Quelles convergences depuis la refonte du Code civil roumain en 2011 et celle du Code pénal roumain en 2014? La consistance réelle du pouvoir présidentiel, qui va bien au-delà de son rôle constitutionnel, s’apparente-t-elle à un « excès de pouvoir»? Le statut des gouvernants estil trop protecteur au plan de la responsabilité politique et surtout pénale?
Quel rôle pour les régions à l’heure où la réforme territoriale est à l’oeuvre en France comme en Roumanie? Quels sont les impacts des décisions des juges européens sur les voies de droit nationales? À partir de cet éventail
d’interrogations, cet ouvrage propose un panorama des confluences, mais aussi des spécificités, contemporaines de nos droits.

Il intéressera les universitaires ayant comme centre d’intérêt le droit comparé ainsi que les avocats spécialisés en droit pénal et en droit de la famille.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.